Médéric Collignon

Apparu dans le paysage du jazz français au début des années 2000, le trompettiste virtuose Médéric Collignon multiplie les projets dans des registres différents, du New Orléans aux expérimentations contemporaines. Diplômé du conservatoire de Charleville-Mezières, le musicien délaisse sa trompette pour le cornet à pistons, avec lequel il se sent plus à l'aise. Installé à Paris à partir de 1997, Médéric Collignon se fait remarquer au sein de l'Orchestre national de jazz et devient une pièce maîtresse de différentes formations comme le Jazztet de Bernard Struber, le Méga Octet d'Andy Emler, ou le Sacre du Tympan de Fred Pallem...) dans lesquelles est appréciée sa double compétence de soliste et d'interprète. Auteur de plusieurs albums solo, il reprend Porgy and Bess de Gershwin en 2006, une réussite exemplaire qui fait preuve de son talent et de son sens de l'innovation.

Ce musicien affirmé à l'imagination débordante et à l'inspiration infinie, est passé par quasiment tous les styles possibles depuis le début de sa carrière : Salsa, Bal, Be-Bop Jazz 60'-70', Funk, Trash, New Orleans, R'n'B, Jazz contemporain, Jazz moderne, Ethno-Funk, Électronique. Il utilise aujourd'hui des effets électro, multipads, des jouets en tout genre... S'interdisant toujours de se fermer des portes.