Mani A.Mungai

D’origine kenyane, Mani A. Mungai découvre la danse contemporaine auprès de la compagnie Gaara Projects d’Opiyo Okach.

Durant sa formation en 2001 à l'Ecole des Sables de Germaine Acogny au Sénégal, il rencontre Bernardo Montet et rejoint sa compagnie en 2002. Il devient danseur permanent du Centre chorégraphique national de Tours jusqu’en 2005. Il danse notamment dans O.MORE, Parcours 2C (Vobiscum) de Bernardo Montet et crée avec Taoufiq Izeddiou un duo intitulé 1 rêve à 24h - 1 en 2005.
Depuis, il mène en parallèle sa carrière d'interprète et de chorégraphe.
Il danse pour Opiyo Okach (Shift… Centre, 2005), Raphaëlle Delaunay (L'échappée Couly, 2006 - Bitter Sugar, 2009 - Eikon, 2011), Farid Berki (Exodust, 2006), Emmanuel Grivet (Voici, 2007 - Nourrish, 2008), Boris Charmatz (Levée des conflits, 2010 - Enfant, 2011 - Flip Book, 2012).
Pour Bitter Sugar de Raphaëlle Delaunay, il est également assistant à la chorégraphie.
Il chorégraphie en 2006 Chronological Pt. 1.
Implanté à Evreux en Haute Normandie avec sa compagnie Cie. WAYO depuis 2009, il y crée en 2010 deux soli intitulés Babel Bled et Babel Blabla.
Il crée une pièce pour 3 danseurs, M’aime pas mal (I – Like me) au Festival Pharenheit au Havre, organisé par le Phare / Centre chorégraphique national du Havre.
Dès le début de son investissement en danse, Mani A. Mungai mène des actions de sensibilisation à la danse, à toutes les danses : contemporaine, africaine, salsa, hip-hop… auprès d'enfants des rues de Nairobi, de publics scolaires, étudiants, adultes amateurs et professionnels.
Diplomé comme chef opérateur des Gobelins, l'école de l'image, Mani A. Mungai réalise des captations audiovisuelles et postproduction de spectacles de danse et de théâtre. Il crée également des vidéos de danse Un étranger dans un étrange pays (sur YouTube).