Frank Braley

Après avoir longtemps hésité entre études scientifiques et musicales, Frank Braley décide de quitter l’Université pour se consacrer entièrement à la musique. Au Conservatoire National Supérieur de Paris il suit les cours de Pascal Devoyon, Christian Ivaldi et Jacques Rouvier, avant d’y obtenir, à l’unanimité, ses premiers prix de Piano et de Musique de Chambre. 
En 1991, il se présente pour la première fois à un concours international. C’est l’un des plus prestigieux d’entre eux, le Concours Reine Elisabeth de Belgique, dont il remporte, à vingt-deux ans, le Premier Grand Prix et le Prix du Public. Le public et la presse s’accordent à reconnaître en lui un « grand » lauréat, aux qualités musicales et poétiques exceptionnelles.
Régulièrement invité au Japon, aux U.S.A., au Canada et dans toute l’Europe, Frank Braley est partenaire de formations prestigieuses et a effectué des tournées dans le monde entier.
Outre son activité régulière de soliste, il se passionne pour des projets originaux : il participe notamment à une intégrale des Sonates de Beethoven, donnée en 2004 au festival de La Roque d’Anthéron ainsi que dans plusieurs villes françaises, à Rome et au Brésil et en 2005 à Bilbao, Lisbonne et Tokyo.