Aldo Lee

Aldo Lee suit une formation à l'université du Witwatersand (Afrique de Sud) où il est reçu au Bachelor of Art, mention très bien en 1989. En 1995, il participe à l'International Vidéo Workshop for Dance (Glasgow). Il débute dans la fiction avec Sacrifice (drame, 30 mn) grâce auquel il reçoit le prix du meilleur court-métrage au festival du cinéma Sud Africain. Il réalise de nombreux documentaires et reçoit les prix de meilleur documentaire avec La double vie de Dona Ermelinda (52 mn) au festival Vues d'Afrique, Montréal en 1995 ; et en 1999, avec Fermiers Blancs, Terre Noire (52 mn) au festival Of the Dhow Countries, Tanzanie.
Il collabore avec les artistes Rainer Ganahl, Boris Achour, Yann Kopp, et notamment les chorégraphes Hervé Robbe, Jérôme Bel, Rachid Ouramdane... Pour l'association edna, il coréalise Horace-Benedict en 2001 avec Dimitri Chamblas et collabore avec Boris Charmatz pour son film Une lente introduction (2007). Parallèlement, il travaille régulièrement comme cadreur et réalisateur sur différents projets diffusés sur Arte, France3 (Striptease) ou Channel Four.